FREN
+

Siège de la Société SOGET

Le Havre (76)
Programme : Restructuration lourde des Docks Dombasle dans la zone portuaire pour accueillir le siège de la Société SOGET
Lieu : Le Havre (76)
Réalisation : Début mission : Janvier 2006 - Début travaux : Août 2006 - Réceptionné en Septembre 2007
Maîtrise d'ouvrage : Société SOGET
Mission : Base + Option Visa
Surface plancher : 2 520 m²

Le paysage urbain est déjà constitué par les bâtiments témoins et vestiges de l'activité du port.
Implantés perpendiculairement aux bassins de la Marne, les docks Dombasle constituent un ensemble architectural homogène construit suivant une trame régulière : des nefs d'une largeur de 13m et une hauteur au faîtage de 12m donnent à voir en façade Sud des pignons en briques, relativement ouvragés au niveau des chaînages.

Des intentions d'aménagement global ont déjà été étudiées par la Ville du Havre et notre projet s'inscrit dans le respect du cahier des charges établi à cette occasion.

Nous avons souhaité conserver au maximum le patrimoine existant. Cette posture s'inscrit a priori dans une démarche HQE qui tente de valoriser le patrimoine plutôt qu'à faire table rase.

Cependant, l'aménagement intérieur organisé en trois plateaux successifs ne pouvait être conservé intégralement. De plus, la création de bureaux, fonctionnels et répondant aux exigences actuelles nécessitait la création de baies et donc une relecture même partielle de l'équilibre architectural des façades.

Notre projet consistait donc à :

- créer des baies en extérieur en tentant de conserver au maximum le génie du lieu.

- la création de ces baies nécessitait une prise en compte de la spécificité de l'activité interne mais également des expositions de chaque façade.

La façade Sud étant très exposée au soleil, nous avons pris le parti d'implanter dans l'épaisseur de l'ébrasement des baies (donc non saillant du mur de la façade) des brise-soleil.

Façade Ouest, sur parking : dans la même logique, nous avons créé des baies verticales entre les chaînages briques . De même que pour les façades au Sud, des brise-soleil ont été prévus en façade. Au-delà des avantages en matière de protection solaire et de défense, ces brise-soleil reconstituent les laniérages horizontaux actuels que l'on peut observer sur l'existant.

Façade Est : cette façade a été traitée sobrement ; les baies créées reprennent les gabarits déjà présents sur les autres façades. Certains locaux ne sont pas pourvus de baies, à dessein car leur fonctionnalité interne n'imposait aucun éclairage (locaux type salle machine).

Façade Nord : cette façade, en lien avec l'espace de circulation interne et son corollaire qu'est le parking, est la façade d'entrée de notre bâtiment. L'organisation générale du lieu imposait la création de trois entrées, correspondant à trois baies verticales déjà existantes ; ces baies ont reçu un traitement identique à celles de la façade Sud.

Seule l'entrée centrale a été traitée de manière particulière, en creux, pour indiquer sans ambiguïté l'accès au siège. Les deux autres ont reçu un traitement plus simple, leur statut étant plus fonctionnel (accès archives et services).

Cette façade est peu percée car nous avons implanté en intérieur des locaux ne nécessitant pas ou peu d'éclairage.

Enfin, ce bâtiment accueillant une entreprise en relation étroite avec le port devait recevoir en interne un traitement évoquant le monde maritime : pour cela nous avons choisi de traiter le sol de la nef en parquet à bois debout évoquant les ponts de bateaux, les garde-corps et passerelles étant dessinés en référence aux modèles maritimes.